PFA CABOUGE

Stage-Atelier de la Petite Fabrique d'Art

Période du 13 au  15 février 2017

Horaires: de 9h 30 à 17h (prévoir un pique nique)

Tarif: 100 euros et 10 euros d'adhésion annuelle (+ 2 tickets de métro)

Accueil des enfants au : 34, rue Édouard Robert 75012 Paris

Inscriptions et informations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

     

Inscriptions et informations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

INSCRIPTION

Ca bouge !!!

 

« Pour moi, un tableau c’est le contraire d’un mur, c’est-à-dire de l’éclat, du mouvement. » Fernand Léger

Durant le précédent stage«Drôles de Machines» nous avions constaté qu'avec la révolution industrielle au XIXe siècle et l’apparition des machines, la vitesse, le dynamisme, et l'éphémère étaient des thèmes majeurs qui s’imposaient dans les œuvres d'art de cette époque. A travers le stage «Ça Bouge», nous continuerons à nous interroger plus précisément sur la représentation du mouvement figuré ou réel dans les œuvres. Ce sujet nous permettra d ’appréhender un grand nombre de procédés plastiques en deux ou trois dimensions rendant visible la représentation, l'illusion du mouvement dans des productions immobiles que sont traditionnellement la peinture et la sculpture. Jusqu’à l’apparition du cinéma à la fin du XIXe siècle, le mouvement - en soi impalpable et temporel - n’a pu qu’être suggéré, c'est à dire amplifié et démontré visuellement par différents moyens plastiques aux vertus cinétiques (énergie liée au mouvement... ) dans les images fixes.

En nous appuyant sur l’histoire des arts et sur des démarches artistiques contemporaines, nous verrons aussi comment de la représentation du monde et du mouvement, les artistes passent à la présentation du monde et à l'intégration du mouvement réel dans les œuvres .A travers le passage du mouvement suggéré au mouvement réel comme constituant de l’œuvre, ce parcours nous mènera naturellement vers des problématiques modernes et contemporaines. Si l'art moderne prend conscience du temps et du mouvement comme sujets de représentation, ces deux notions sont aussi nécessaires à l'élaboration du tableau, et sont aussi l'investissement de l'artiste dans son geste : le temps représenté, le temps du faire par l'artiste, le temps de la lecture de l'œuvre par le spectateur...

La rencontre avec certaines œuvres emblématiques de la collection d'Art Cinétique du Musée d'Art Moderne au Centre Pompidou, permettra d'observer des pratiques artistiques très diverses, autour de l'idée du mouvement, qui incluent aussi bien des œuvres qui ont pour caractéristique de se mouvoir dans l’œil du spectateur au cours de son déplacement, (au moyen de phénomènes optiques et lumineux), que des œuvres motorisées, mobiles, instables, libérées par le mouvement tant physiquement que symboliquement.
Ces démarches expérimentales placent avant tout la perception du spectateur au centre de l’œuvre, et remettent en question la fonction et le statut d’une œuvre d’art.

L' atelier: «Ça bouge» sera dans un premier temps consacré à des investigations multiples permettant de suggérer plastiquement l'illusion du mouvement dans une image fixe. La vitesse, le dynamisme, le déplacement seront perçus à travers l'utilisation de codes graphiques, de jeux d'optiques et de procédés divers.S’interroger sur la représentation du mouvement nous conduira également à réfléchir sur l’expression de la temporalité du mouvement réel, à travers différents dispositifs de fabrication. Les enfants pourront réaliser des images en mouvement, ou imaginer une œuvre mobile, des installations qui produisent, avec, ou sans la participation du spectateur, l'idée du mouvement. 

 

INSCRIPTION

 


 

Inscriptions et informations: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.